• danse avec les loups, mais mets bien ton dentier

    "Un troll qui se balade avec des porte-jarretelles mauves est-il nécessairement un serpent en période d'oestrus ?" C'est la question que posé une femme juvénile, alors qu'elle se faisait pénétrer sauvagement par un ours plein de poils verts et bleus.
    "Bien sûr que si", lui répondit la bête, "puisque les décharges électriques reçues par un moine chauve ne lui dresse que les poils de sa q..."
    "Wo wo wo wo", interrompit le Président des affaires étrangères, qui attendait son tour, pour mettre la dame, "s'il vous plaît, un peu de tenue -je ne dis pas ça pour vous, sale chienne-, vous pouvez choquer certaines personnes ici, en tenant des propos de la sorte !"
    "Ooh enfin M. le Président, il faut pas exagérer non plus", rétorqua le boulanger, qui, impatient, pétrissait déjà les miches de la jeunette, "Ici on ne mange des raviolis que le 12 juillet des années bisextiles, le soir à 18h23 en se mettant des spaghettis dans les oreilles et des frites dans le nez"
    "Et des orties dans le slip", rajouta l'orang-outan qui, lui aussi impatient de reluquer la gonzesse qui gémissait quelques mètres plus loin, commençait à se palucher et à s'exercer sur l'évadé de prison en fesse de lui. "Ca je m'en souviens bien" En effet, à cause des orties, il avait dû se gratouiller l'engin pendant des jours et des semaines, et au boulot ça a pas plu au patron, qui s'est renversé la poubelle sur la tronche en criant "vive vercingétorix" et en crachant des flammes par les orteils.
    "AAAAAAAAARGH !" gémit la donzelle, qui mourut dans un dernier orgasme. Quelle fin merveilleuse. La pauvre avait le trou de balle complètement défait (il faut dire que l'orang-outan s'était lancé finalement, entraînant l'indignement de ses congénères, qui se joignirent à lui dans l'anus de madame, qui fut rempli jusqu'au poumon). Elle mourut donc dans une giclée de semence, mais ceci n'affecta en rien les autres gens, qui continuèrent de s'affairer sur (et dans) la jeune maccabée.

     

     

     

    !!! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :