• VIVE LE CUNILINGUS !

    Ah ah ! encore un bon lot de con attirés par un mot à conotation sexuel ! Et bien non ! Pas de sexe ! Je vais juste vous raconter mon permis de conduire !

    Et oui car je l'ai foiré ! Pourtant j'ai super bien conduis ! Voici ce que m'a reporché mon inspecteur :

    - Avoir mis la marche arrière sur autoroute à 110 km/h (ce n'était pas fait exprés je croyais qu'il y avait une sixième !)

    - Avoir coupé la priorité deux ou trois fois. (pas ma faute avec la tête de l'inspecteur je voyais rien)

    - Avoir mis le frein à main pour bien freiner sur un stop

    - Avoir ouvert ma portière que la voix d'accéleration (car j'avais chaud)

    - Avoir rouler sur le pied d'un piéton (pas ma faute il y avait un camion en face alors j'ai du monter sur le trottoire)

    - Avoir renverser une moto. (j'ai voulu doubler un vélo et au même moment un couillon de motard arrivait en face...)

    - Avoir avaler ma salive

    - Avoir traité l'inspecteur de gros connard et lui avoir cogner la tête contre la vitre. (j'étais un peu énervé quand il m'a annocé le résultat)

    - Avoir dormit un peu pendant le trajet. (j'étais en ligne droite ! j'ai bien le droit)

    - Avoir éclater 4 bagnoles en faisant mon créneau.

    - Avoir sécher les cours lundi dernier.

    - Avoir mangé une salade.

    - Avoir un nez.

     

    Sérieusement je ne comprends pas ces con d'inspecteur ! Je vais donc vous raconter en détail le permis :

    J'avais rdv à 8h30 mais je suis arrivé a 11h30 car j'étais un peu fatigué. Mon inspecteur était pas content et je lui ai gentillement dis d'allé se faire enculer. Ensuite je suis monté dans la voiture et je me suis amusé à jouer la macarena avec mon klaxon pour égayer la situation. Mon moniteur à même taper sur l'appui tête de l'inspecteur pour donner du rythme à la chanson. Ensuite j'ai démarré sans mettre les mains sur le volant ce qui est trop la classe, et nous sommes partis. Au début j'ai éviter toutes les priorités à droite mais après j'en ai eu marre alors je regardais plus et j'ai roulé à 70 pour pas m'endormir. L'inspecteur m'a freiné et c'est là que j'ai dis : "Oh connard ! c'est moi qui conduis ! si tu veux piloter va en auto-ecole, prend toi une date comme tout le monde et après tu pourrais te la péter !". Je vous passe tous les détails que j'ai énnoncé ci-dessus...

    Il m'a ensuite posé deux questions : 1) Ou se trouvent les roues du véhicule (j'ai dis dans le moteur mais il m'a compté faux) et 2) Peut-on dire que la vérité est obligatoirement une immunité diplomatique dans le cadre social du congo en 1964. (j'ai répondu : "navet aux pommes" après avoir pris l'appel à un ami et il m'a mis bon)

    Et arrivé à la fin du parcours il me dis : "C'est insufisant connard !". Alors moi j'ai pris son bras et j'ai lui ai claqué la porte dessus de toutes mes forces ! Ensuite je l'ai étranglé avec la vitre électrique et je l'a étouffé avec les air bags ! Mais comme il est mort il n'a pas pu changé d'avis et me le donner !

    Voilà comment j'ai raté mon permis ! Ca s'est joué à rien !

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :